Clos Louïe, vignes de plus de 140 ans

Il est très rare de trouver des parcelles de vignes pré-phylloxériques ou franche de pied, c’est à dire des vignes non-greffées ayant été épargnées par le phylloxéra, insecte qui décima les vignobles européens à la fin du 19ème siècle. On a du replanté en utilisant des porte-greffes (les racines) de vignes américaines résistantes sur lesquels on greffe des variétés ancestrales, c’est aujourd’hui la quasi totalité des vignes de France.

Le Clos Louïe est en Castillon Côtes de Bordeaux, AOC jouxtant l’Est de Saint-Emilion, magnifique terroir vallonné peu connu, de grande qualité et dorénavant convoité par les plus grands crus classés (Beauséjour Bécot, Canon La Gaffelière …)

Au Clos Louïe, Pascal Lucin et Sophie Douteau ont donc acquis 1 hectare l’une de ces vignes « franches de pied » en 2003 sur un coteau à Saint Philippe d’Aiguilhe, planté sous Napoléon III. On y trouve éparpillées de vieilles variétés de Merlot, Cabernet, Malbec Petit Verdot qui donnent de superbes raisins… On ne parle plus de « vieilles vignes », ce sont des ancêtres, des témoins du temps et de ce à quoi ressemblaient les vins que l’on buvait au 19ème.

C’est donc non sans émotion que l’on déguste le Clos Louïe, et avec admiration, car Pascal est un vinificateur hors pair (qui est par ailleurs maitre de chai au Grand Cru Classé de Saint-Emilion, Château Grand Pontet) : ses vins sont droits, friands et profonds, Pascal fait « remonter le terroir », avec un élevage en fûts neuf, ils s’avèrent être extrêmement aptes au vieillissement (les 2005 sont délicieux en 2021), la marque des grands vins.

La production est de 8000 bouteilles par an… autant dire trois fois rien.

Grand vin d’artisanat, de haute couture, qui plus est, certifié Bio depuis plus de 15 ans.